L’Unaf relève l’urgence de plafonner les frais d’incidents bancaires

La proposition de loi programmée au Sénat sur l’encadrement des frais d’incidents bancaires, doit être une opportunité pour permettre une tarification responsable des banques.
Plusieurs sujets sont abordés dans ce communiqué tels le décryptage d’une tentative d’adoption d’un nouvel article de loi prolongeant l’état d’urgence afin d’exonérer un certain public de frais d’incidents bancaires, le problème des frais bancaires abusifs et le nombre de consommateurs subissant ces frais abusifs.

L’Unaf appelle désormais le Gouvernement et les parlementaires à montrer aux banques la voie d’une tarification responsable, protégeant les clients sans attendre leur appauvrissement.

Lire le communiqué