Changements dans la gouvernance de l’Udaf des Hautes-Alpes

Changements dans la gouvernance de l’Udaf des Hautes-Alpes

Mylène Armando, présidente de l’Udaf depuis 18 ans, a annoncé lors de l’assemblée générale du 29 mai 2021, à Gap, son intention de ne pas renouveler son mandat.

Retrouvez ici l’interview de Mylène Armando sur BFM D’ICI.

Elle passe le relais à José Orsini, président de l’ADMR de Chorges et de la fédération départementale ADMR, élu président de l’Udaf lors du conseil d’administration du 12 juin 2021. José Orsini a constitué son bureau composé de 6 autres membres, 5 femmes et 1 homme.

Le mot du président, José Orsini : 

Je remercie le conseil d’administration de m’avoir confié cette responsabilité, je mesure l’ampleur de la tâche et les devoirs qui m’incombent.
Dans la continuité de Mylène ARMANDO je souhaite répondre pour le mieux aux missions de l’Udaf 05, notamment de donner avis aux pouvoirs publics sur les questions d’ordre familial et leur proposer des mesures conformes aux intérêts matériels et moraux des familles.
Je souhaite que l’Udaf fasse connaitre le tissu des familles dans toute leur diversité, qu’elle s’ouvre sur l’extérieur et qu’elle soit attentive aux préoccupations et aux besoins des différents acteurs.
Je m’engage à ce que l’Udaf prenne des positions dans l’intérêt des familles, en prenant en compte leur pluralité et leur diversité.
Les associations familiales adhérentes constituent le socle de la représentativité de l’Udaf dans notre département. Les fondements de cette représentation s’appuie sur un lien étroit avec les associations familiales à la fois vivant, organisé et fort.
Je vous remercie pour votre confiance l’essentiel reste à faire.