L’UDAF rencontre la presse

L’UDAF rencontre la presse

La Présidente de l’UDAF Mylène Armando a convié la presse ce mercredi 13 septembre pour évoquer l’actualité de l’UDAF pour cette rentrée.

Les sujets abordés :

  • Le retour à la semaine des 4 jours pour la majorité des élèves haut-alpin. Lire le communiqué.

L’UDAF s’est positionnée sur ce sujet dès la fin du mois d’août. L’UDAF, préoccupée pour les familles qui devront à nouveau réorganiser les rythmes de la vie familiale, suivra avec attention l’évolution de cette situation. Ce retour à la semaine des 4 jours a été mis en oeuvre avec précipitation estime la présidente, sans véritable concertation avec les principaux acteurs, dont les parents, alors qu’aucune évaluation sérieuse n’avait pu être réalisée après une si brève période d’application de la réforme de 2013.

Chaque année sur le département environ 160 mesures de protection des majeurs sont prononcées par le juge des tutelles. Environ 44% sont confiées à des curateurs et tuteurs familiaux, le reste à des mandataires hospitaliers (7%), privés 14% et à l’UDAF 35%. Depuis la loi du 5 mars 2007, la protection juridique des majeurs est confiée en priorité aux familles et le législateur a précisé que les familles peuvent bénéficier de soutien car elles peuvent manquer de connaissances pour assurer leur mission.

L’UDAF met en place un service qui comprend plusieurs outils  :

  • une plaquette d’information sur le service et une plaquette de l’UNAF « Consultez le guide »
  • un numéro de téléphone avec un salarié pour répondre à une question ou proposer un RDV
  • une adresse mail spécifique et une page réservée sur le site de l’UDAF avec des questions/réponses les plus fréquentes, des modèles de documents à télécharger, la liste de services compétents (médecins agrées, etc)
  • des permanences à Gap au Point d’accès au droit, les 2ème et 4ème vendredi de chaque mois. 1ère permanence le 22 septembre puis le 13 octobre de 9h à 12h.
  • des réunions d’information collectives tous les trimestres sur des thématiques en fonction des demandes, avec la possibilité de faire intervenir des spécialistes.

Les informations échangées sont strictement confidentielles, aucune archive n’est conservée. L’aide est prévue pour ne pas faire à la place du tuteur ou curateur. Il s’agit d’apporter un soutien technique, d’aiguiller, éventuellement conseiller mais ne pas guider le choix.

Le service est gratuit.

Il s’agit d’un service pour les familles qui rencontrent des difficultés avec leur(s) enfant(s) : incompréhension, difficultés de communication, comportements qui peuvent provoquer des ruptures entre les parents et les enfants. L’intervention d’un tiers vise à mieux comprendre la situation, limiter les blocages, éviter que cela s’aggrave.  Cela s’adresse à toutes les familles, parents en couple, séparés, familles recomposées, monoparentales…

A noter également que le service de médiation familiale propose également depuis cette rentrée de rencontrer les personnes à Embrun. Cela pourra se passer les lundis matin sur RDV au local de l’ADMR.

Les RDV à Briançon sont pris pour les derniers jeudis du mois. Dans tous les cas, prendre RDV avec le service par téléphone au 04 92 51 93 57.

  • le prochain RDV des « Jeudis de l’UDAF ».

Le 5 octobre 2017 à 18h30 à l’UDAF sur le thème de la réforme du divorce par consentement mutuel. Interviendront une avocate, un notaire et les médiatrices familiales. Gratuit, sur inscription obligatoire par mail

CONSULTEZ L’ARTICLE du Dauphiné Libéré du 15 septembre.

CONSULTEZ L’ARTICLE de ALPES & MIDI du 21 septembre.